Vaccins pour le Burkina Faso

Le seul vaccin légalement requis pour entrer au Burkina Faso est celui contre la fièvre jaune. Attention: le certificat de vaccination est exigé par les autorités à la descente de l’avion. Le vaccin pour la fièvre jaune est désormais acquis à vie.

Vaccins pour le Burkina: Consultez avant de partir

On conseille fortement aux voyageurs qui ne se sont jamais rendus en zone tropicale de consulter leur centre de vaccinations le plus proche. En résumé, il est raisonnable d’être à jour pour le vaccin DTPolio, de faire pratiquer les vaccinations Hépatite A et B ainsi que la fièvre typhoïde. Tout cela demande au minimum un mois avant le départ et obligatoirement dix jours pour la fièvre jaune.

Les vaccins de base ne doivent pas être négligés:

A une époque ou les lobbys anti-vaccin ont le vent en poupe, partir au Burkina Faso sans être à jour du vaccin DT Polio serait quand même une très mauvaise idée. Après bien évidemment, la couverture vaccinale n’est pas garantie pour tout. Votre médecin hésitera peut être à vous proposer pour la cinquième fois la fièvre typhoïde. Quant à la couverture du vaccin contre le choléra, elle est très partielle, donc mieux vaut se centrer sur l’hygiène.

Des poussées de méningite endémiques:

Les mois d’hiver sont aussi l’occasion de poussées de méningites à méningocoques contre lesquelles on songera particulièrement à ce protéger. C’est une transmission de proximité, avec un risque accru si vous partez pour être en contact avec des enfants.

Se vacciner: Un budget voyage

Bout à bout, il faut intégrer ce coût dans le budget voyage, car si les entreprises remboursent les vaccins de leurs salariés, le touriste aura lui un budget santé conséquent, surtout lors d’un premier départ. Réfléchissez bien avant de prendre vos billets d’avion, car on peut facilement atteindre les 200 euros, sans compter le traitement contre le paludisme.

En détail, les informations santé de l’institut pasteur.