Ouagadougou Capitale du Burkina Faso

Bienvenue à Ouagadougou Burkina FasoBienvenue à Ouagadougou, Burkina Faso. C’est la capitale, économique et administrative du Burkina Faso. Située au centre du pays, c’est une métropole de 1,5 million d’habitants. On y trouve de nombreuses représentations diplomatiques, les sièges sociaux de beaucoup d’entreprises. La visite de Ouagadougou donne l’impression d’une ville très dynamique et commerçante.

Hôtels et locations à Ouagadougou:

A votre arrivée à l’aéroport de Ouagadougou, vous aurez sans doute déjà réservé votre chambre pour quelques nuits. Vous trouverez ici une liste non exhaustive des très nombreuses possibilités de logement. Il y en a pour tous les prix. Se loger à Ouaga.

Visiter Ouagadougou

La ville de Ouaga est une capitale assez animée. Vous pouvez y flaner, vous y loger, prendre un verre dans un maquis mais aussi aller au marché. Attention au marché de Ouaga, vous pouvez parfois vous sentir un peu harcelés. Si vous êtes sensibles au patrimoine, le musée national est intéressant. Pour les amateurs d’artisanat, le quartier des bronziers, la fondation Olorum, le centre féminin d’artisanat vous apprendront beaucoup sur les savoir faire locaux.

Le Faux départ du Mogho Naaba:

Si la Palais du Mogho Naaba ne se visite pas, vous pouvez assister à la cérémonie du faux départ, tous les vendredi matin, à condition de vous lever tôt. Vers 6H30 7h00, le roi coutumier des Mossi, vêtu de sa tenue d’apparat, part à la guerre. Ses femmes, sa cour, tous le dissuadent et il fini par rebrousser chemin, évitant une terrible effusion de sang. C’est un symbole très fort de la culture Mossi.

Climat de Ouagadougou.

Ouaga appartient à la zone soudano-sahelienne. La saison pluvieuse s’entend de mai à octobre, soit une période de 6 mois. La température moyenne est d’environ 30°C. La température ressentie à Ouaga est cependant élevée du fait du manque de vent en ville et d’une atmosphère souvent poussiéreuse. Attention donc, à partir de mars, il fait chaud et dès avril c’est l’enfer. Comment se protéger de la chaleur ? Deux solutions: partir en brousse ou bien trouver un maquis et commander une flag bien tapée !

Ouagadougou Monument Festival Panafricain du Cinéma
Monument du FESPACO

Le mélange poussière et gaz d’échappement est parfois oppressant, particulièrement en période d’harmattan. Ouagadougou est une ville très commerçante, avec un marché très dynamique même si un incendie spectaculaire a réduit celui ci à néant il y a quelques années. Le touriste sera sans doute désorienté lors de sa première incursion au marché. Harcelé par de jeunes vendeurs et rabateurs, perdu dans un dédale de boutiques, assommé par la chaleur s’il s’est levé trop tard, il sera vite tenté de se diriger vers la sortie. Un conseil pour la première visite, allez y accompagné et n’achetez ni ne manifestez d’intêret trop rapidement. Enfin, à Ouagadougou, les habitants se déplacent essentiellement à vélo ou à mobylette ; aux heures de pointe, des nuées de P50 et de bicyclettes traversent les artères de la ville. Prudence si vous êtes au volant. Le vendredi, ne manquez pas le faux départ du Mogho Naaba . Enfin, Ouagadougou est aussi la capitale africaine du cinéma avec le FESPACO, festival biennal du cinéma Africain.

Histoire de Ouagadougou

D’abord peuplée par les Nyonnyonsés, Ouagadougou  se nommait avant le XVe siècle Kombemtinga, la « Terre des Guerriers ». Par la suite Progressivement, la ville changea de nom, devint en 1441 sous la protection de Zoungrana capitale de l’Empire mossi, siège du Mogho Naaba . La ville est située sur le plateau central, et a considérablement évolué durant et après l’époque coloniale, jusqu’à devenir en 1947 capitale de la Haute-Volta.

Démographie de Ouagadougou

La population de Ouagadougou a connu une évolution spectaculaire durant les 50 dernières années. Près de 60000 habitants dans les années 60, les habitants de Ouaga étaient 710.000 en 1996, 1.475.000 en 2006 et plus de 1,6 million en 2012. Cet accroissement démographique est à mettre en relation avec la forte croissance démographique du pays mais aussi avec un exode rural sans précédent.

En savoir plus sur Ouaga:

Le site de Ouaga ça Bouge

Plan de Ouagadougou:

2 pensées sur “Ouagadougou Capitale du Burkina Faso”

Les commentaires sont fermés.