Partir au Burkina est-il dangereux aujourd'hui ?

Guide touristique du Burkina Faso Forums Sécurité et Voyage Partir au Burkina est-il dangereux aujourd'hui ?

Ce sujet a 6 réponses, 1 participant et a été mis à jour par  Laurie, il y a 6 mois.

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
  • Auteur
    Réponses
  • #2079 Répondre

    Alex

    Corps du message :
    Bonjour,

    Je m’appelle Hélène. Mon copain, jeune voyageur, souhaite partir en Afrique ce printemps 2017. Cependant il ne connait presque rien des différents pays et de leur situation économique/politique/sanitaire. Très attiré par le Burkina Faso, il avait choisi ce pays comme destination avant d’entendre des rumeurs de danger.
    Pourriez-vous nous éclairer un peu mieux sur la situation actuelle du pays et les risques auxquels il pourrait se confronter ? Lui conseilleriez-vous d’y aller quand même ?

    Merci pour votre réponse,
    Hélène R.

    #2101 Répondre

    Pierre

    Bonsoir Héloïse,

    Tout d’abord merci de l’attention que vous portez à fasotour.fr

    La question de la sécurité dans les voyages est, et sera toujours délicate, surtout lorsque vous formulez la question de la sorte.

    Historiquement, le Burkina Faso est un pays paisible, dont les habitants sont très accueillants. Dans la plus grande partie du territoire, les problématique de sécurité on longtemps été liées à une forme de banditisme diffus, que l’on appelait « coupeurs de routes ». Aujourd’hui, ce phénomène a nettement régressé.

    Politiquement, le pays est stable malgré un changement de régime un peu mouvementé fin 2015. C’est une démocratie et la presse est libre et très dynamique.

    Economiquement on est dans le top 10 des pays les plus pauvres au monde.

    Sur le plan sanitaire, on ne peut pas partir sans faire une consultation au centre de vaccination de votre région: Attention, il faut prévoir un budget pour cela.

    Vaccination Fièvre jaune > obligatoire (sans certificat, c’est demi tour à l’aéroport)
    Vaccination DTP > à jour
    Vaccination Typhoïde > conseillée
    Vaccination Hépatite A > Recommandée ++
    Vaccination Méningites A et C > Recommandée suivant la saison (en ce moment c’est comme la grippe)

    Le Burkina est en zone Palud. Faut pas rigoler avec, des gens en meurent > prophilaxie + moustiquaire + spray anti moustique

    A Ouagadougou, comme dans beaucoup de grandes villes, on rencontre des problèmes de petite délinquance (vols, vols à l’arraché etc) qu’il convient de ne pas négliger. Pas de signes apparents (bijoux, rolex etc, ne pas sortir de liasses de billets des poches). Les sacs à dos sont à proscrire (lésions à l’épaule en cas de vol à l’arraché).

    Enfin, le Burkina Faso possède une importante frontière avec le Mali, notamment au nord mais pas seulement. Il est aujourd’hui formellement déconseillé de ce rendre dans la zone rouge (voir carte éditée par le site conseil aux voyageurs du MAE), c’est à dire à une distance inférieure à 30km de la frontière. Pour le reste, il convient toujours d’être prudent car de toutes façons, on est souvent loin de tout et en particulier des secours.

    En janvier 2017, le Burkina Faso a été frappé par un attentat du même type que celui de Paris. Plus récemment des militaires ont été attaqués à la frontière nord du Pays.

    Dernière remarque: Le printemps, c’est une assez bonne idée culturellement, il se passe plein de choses. Mais il fait très très chaud ! Et n’imaginez pas une canicule en France, cela n’a rien à voir.

    Mais quels souvenirs en perspective …

    Cordialement

    #2139 Répondre

    Jean Paul

    Bonjour
    Pouvez vous me dire si il existe un réel danger lors d un voyage au Burkina Faso?(En excluant les zones frontalières avec le Mali et le Niger).
    Merci pour votre réponse.
    Cordialement

    #2140 Répondre

    Pierre

    Bonjour, et merci de l’attention que vous portez à fasotour.fr. La question sécuritaire est toujours délicate dans la mesure où elle engage dans une certaine mesure celui qui y répond. Il est donc délicat d’aller à l’encontre des recommandations officielles.

    Cependant je vais vous exposer mon point de vue afin de vous aider dans la mesure du possible à organiser votre voyage.

    1- Oubliez le Sahel: c’est dommage mais si vous voulez vraiment aller à Ouahigouya ou dans une autre ville du nord vous le ferez sans doute avec une escorte armée ! C’est en tout cas ce que font aujourd’hui ONG et entreprises.

    2- Ne jouez pas avec la « zone rouge ». Même si on peu penser que dans le sud ouest le risque est moindre, la frontière avec le Mali est très perméable et le principe de précaution s’impose.

    3- Voyagez avec quelqu’un de fiable : Le chauffeur de votre voiture ou votre guide doivent avoir un minimum d’expérience et de références.

    4- Comme en France, le risque terroriste est faible, c’est à dire que la probabilité de la survenue d’un événement (enlèvement, attentat ) n’est pas importante. Par contre les conséquences lorsque cela se produit sont dramatiques. Pour autant ne négligez pas les risques ordinaires (routier, délinquance, sanitaire ) dont la probabilité est bien plus forte.

    5- Dernier conseil: soyez imprévisible. Ne donnez pas votre destination lorsque vous prenez la route, changez vos plans, évitez les lieux fréquentés par les européens et interdisez vous les déplacements routiers de nuit.

    Enfin,comme ailleurs, 99 des Burkinabès sont des gens honnêtes et accueillants, et ils souffrent de cette situation.

    J’espère vous avoir répondu.

    Pierre

    #2141 Répondre

    Laurie

    Corps du message :
    Bonjour,
    Nous sommes un couple qui désire partir en voyage au Burkina Faso. Un de nous y a déjà voyagé en 2009. Nous hésitons encore à nous y rendre notamment à cause des problèmes de sécurité. (hésitation entre le Togo et le Burkina) Nous avons donc quelques questions :
    Bobo étant en bordure de la zone jugée dangereuse par le site de la diplomatie française : est-ce dangereux selon vous de sortir le soir ? Par ailleurs, nous avons entendu parler de problèmes sécuritaires récurrents autour de Nobere, auriez vous par hasard des informations à ce sujet ?
    Enfin, concernant la « petite » délinquance (vol à l’arrachée), celle-ci est-elle globalement circonscrite aux plus grandes villes (Ouaga voire Bobo) ou devrons nous être également particulièrement vigilants dans des villes de taille moyenne (Kaya, Gaoua, Pô…)? Nous sommes bien conscients qu’il n’existe pas, là où ailleurs, de « risque zéro » mais la situation du pays semblant avoir beaucoup évoluée depuis 2009 nous nous interrogeons sur l’ampleur des risques pris, en comparaison avec des pays comme le Togo.
    Quelque soit les réponses que vous pourrez ou non nous donner, nous vous remercions pour les conseils et rubriques très détaillés de votre site internet.
    Cordialement,
    Laurie et Léonard.

    #2142 Répondre

    Pierre

    Bonjour

    Je vous remercie de l’attention prêtée à fasotour.fr.

    Votre question est légitime et délicate. De plus elle comporte quasiment tous les éléments de réponse.

    Concernant Bobo, à ce jour, rien ne permet de dire que la ville est plus ou moins dangereuse qu’une ville africaine de taille équivalente. La distance avec le Mali est tout de même conséquente et les contrôles routiers nombreux. Je n’ai eu connaissance d’aucun fait alarmant sur cette zone. Par contre en effet, la zone rouge commence à l’ouest de Bobo et il est globalement déconseillé de circuler à l’ouest de l’axe Bobo Banfora.

    Le risque terroriste subsiste. On peut penser qu’il concerne davantage la capitale mais comme en France, les villes de provinces ne sont pas forcément hors cibles. La menace est de deux types: attentat et là il convient d’éviter les zones symboliques (grands hôtels, bars fréquentés par les expatriés etc).
    La deuxième menace est de type enlèvement : à priori ce risque est plus présent dans le nord du pays mais il convient de rester vigilants en communiquant le moins possible sur vos projets et vos lieux d’hébergement.

    Enfin sur la délinquance, on la retrouve majoritairement dans les grandes villes et particulièrement à Ouaga. La encore pas de paranormal mais un peu de bon sens. Évitez les déplacements nocturnes à pieds. Bannissez les sacs à dos et autres trucs en bandoulière. Circulez en voiture la nuit dans Ouaga, si possible avec des personnes de confiance.

    La délinquance du type coupeurs de routes qui a sévi dans les années 2000 est en net recul. Cela ne veut surtout pas dire que je vous invite à partir à Bobo de nuit. Les chiffres de la sécurité routière restent mauvais.

    Voilà j’ai enfoncé des portes ouvertes et j’en profite pour vous rappeler que les Burkinabè sont globalement super sympathiques et très accueillants.

    Je repars la semaine prochaine. Cela me permettra de faire des mises au points sur ces thématiques.

    Bon voyage

    Pierre

    #2158 Répondre

    Laurie

    Merci beaucoup pour votre réponse. Bon séjour !
    Laurie et Léonard

7 sujets de 1 à 7 (sur un total de 7)
Répondre à : Partir au Burkina est-il dangereux aujourd'hui ?
Vos informations: